Le centre hospitalier de Bar Sur Aube est engagé dans une démarche continue d’amélioration de la qualité des soins et des pratiques professionnelles, qui passe par des actions de veille, un contrôle des risques, une surveillance de la satisfaction des usagers, des actions de formation, etc. A cette fin, un grand nombre de collaborateurs s’impliquent dans différents groupes de travail, coordonnés par une équipe dédiée. L’établissement, qui a obtenu de très bons résultats lors de sa dernière certification, tient non seulement à les maintenir, mais aussi à les améliorer

Revue des principaux moyens mis en œuvre :

Pour atteindre une qualité de soins optimale au moindre risque, l’équipe qualité s’appuie sur différents groupes de travail, en particulier :

  • Le COGERAQ (Comité Gestion des Risques et Amélioration de la Qualité), une équipe pluri professionnelle qui se réunit tous les mois environ (direction, responsables de services, pharmacien, médecin, cadre de santé, représentants du personnel, responsable de l’équipe opérationnelle hygiène et représentants des usagers)
  • le service d’appui à la qualité et à la gestion des risques au niveau des Hôpitaux Champagne Sud, en charge du pilotage opérationnel de la démarche « Qualité des Soins et Sécurité des Patients

L’équipe qualité pilote ou participe à différents comités et commissions de l’établissement.

Les principales instances leviers de la qualité

Comité de liaison alimentation et nutrition (CLAN) : Instance coordinatrice des questions d'alimentation et de nutrition dans l'établissement, le CLAN vise à améliorer la prise en charge dans ces deux domaines. Il se réunit trois fois par an.

Comité de lutte contre la douleur (CLUD) : Instance de veille en matière de prise en charge de la douleur, il se réunit trois ou quatre fois par an.

Comité de lutte contre les infections nosocomiales (CLIN) : Il définit la politique en matière d’hygiène et de lutte contre les infections nosocomiales. Dans sa pratique, il s’appuie sur l’équipe opérationnelle d’hygiène (EOH) et sur des correspondants en hygiène identifiés dans chaque secteur. Il se réunit trois ou quatre fois par an.

Commission de soins infirmiers, médicotechniques : Cette commission, dont les membres sont élus par leurs pairs, comprend des représentants des cadres et des professions paramédicales de l’établissement, pour l’activité de jour comme pour celle de nuit. Elle s’intéresse à des questions très concrètes liées à l’harmonisation des pratiques et procédures de soins, en fonction des besoins de l’établissement.

Groupe de réflexion éthique : Il organise deux fois par an des rencontres thématiques avec un intervenant expert. Les thématiques sont proposées par les professionnels ou les usagers.

Commission des usagers (CDU) : veille au respect des droits des usagers et contribue à l'amélioration de la qualité de l'accueil des personnes malades et de leurs proches et de la prise en charge.

Comités de retour d’expérience (CREX) : méthode de gestion de la sécurité des soins basée sur une revue d’événements indésirable et d’analyse des causes. Il se réunit 5 fois par an.

Les outils clés au service de la qualité 

Evaluation des pratiques professionnelles (EPP) : Il s’agit d’évaluer les pratiques en continu, pour les améliorer.

Parcours de soins : Le parcours de soins dans l’hôpital commence dès l’admission du patient. Puis différentes étapes s’enchaînent liées aux prises en charge pluri professionnelles. Il est donc possible d’identifier par avance les points qui pourraient poser problème, potentiellement facteurs de risque ou de perte d’efficience. L’hôpital  analyse ces parcours, pour gagner en coordination, efficacité, et améliorer de façon continue la qualité et la sécurité de la prise en charge.

Les questionnaires de sortie : A l’issue de leur séjour ou annuellement, les patients et résidents ont l’occasion de donner leur appréciation sur de nombreux items, par exemple sur l’alimentation, le respect de l’intimité ou l’information relative à leur prise en charge. Ces questionnaires sont étudiés pour repérer ce qui pourrait être amélioré en termes de qualité d’accueil et de soins.

La mesure de la qualité

Certification HAS (Haute Autorité de Santé) : Démarche obligatoire pour les établissements de santé, le centre hospitalier de Bar Sur Aube a obtenu la certification HAS suite au troisième volet V2010 en 2014.

Indicateurs de qualité HAS : Chaque année, l’établissement mesure différents indicateurs, identiques pour tous les établissements de santé, et mis au point par la Haute Autorité de Santé. Ces indicateurs ont été choisis pour leur fiabilité, leur reproductibilité et leur représentativité de la qualité au sein de l’établissement. Ils permettent d’identifier les voies d’amélioration de la qualité prioritaires.

Les résultats de la certification et des indicateurs qualité de l’établissement et des indicateurs qualité sont consultables sur le site www.scopesante.fr .

L’établissement met également en œuvre la démarche qualité en EHPAD selon les recommandations de l’ANESM (Agence Nationale de l’Evaluation de la qualité des Etablissements de Santé et Médico-Sociaux). Une évaluation est réalisée tous les cinq ans.